Le Costa Rica

Le paradis de l'écotourisme

costa-rica-06

Le Costa Rica, en forme longue la République du Costa Rica, en espagnol República de Costa Rica, est une république constitutionnelle unitaire d’Amérique centrale qui a un régime présidentiel.

La majeure partie de son territoire est situé sur l’isthme centraméricain et est encadré par la mer des Caraïbes à l'est et l’océan Pacifique à l'ouest et au sud, bordé au nord par le Nicaragua et au sud-est par le Panama, mais comprend également l’Ile Cocos située dans l'océan Pacifique à plus de 500 kilomètres des côtes du pays. Elle a pour capitale San Jose, pour langue officielle l'espagnol et pour monnaie le colon. Sa devise est « ¡Vivan siempre el trabajo y la paz ! » (« Que vivent pour toujours le travail et la paix ! ») Son drapeau est constitué de cinq bandes horizontales respectivement bleue, blanche, rouge, blanche et bleue. Son hymne est « Noble patria, tu hermosa bandera

Le Costa Rica est souvent surnommé « la Suisse de l’Amérique Centrale ».

Depuis 1959, le Costa Rica est un pays neutre il est devenu la première nation du monde à avoir constitutionnellement supprimé son armée.
Dès lors, le pays se distingue en Amérique Centrale par son modèle de développement donnant la priorité à l’éducation, à la sante et à la protection
de l’environnement.

En 2011, le Costa Rica était peuplé de 4,3 millions d'habitants et constituait ainsi le 123eme pays le plus peuplé du monde et le cinquième des sept pays d'Amérique Centrale, devant le Panama et le Belize.

Géologie, topographie et hydrographie

Le Costa Rica est organisé topographiquement en quatre grands secteurs : une succession de cordillères (cordillère volcanique de Guanacaste, cordillère volcanique centrale, et cordillère de Talamanca qui culmine à 3 820 m au Cerro Chirripo d'axe nord-ouest sud-est sépare les plaines lavées de la côte caraïbe, de la côte pacifique accidentée.)

La Cordillère centrale compte une multitude de volcans actifs et éteints. Le Rincon de la (1 916 m) avec de nombreuses mares de boue sur ses flancs, le Tenorio (1 916 m), le Miravalles (2 208 m), le Turrialba (3 328 m)… Les trois plus visités sont le Volcán Poas (2 704 m), dont le cratère principal, occupé par un lac d’acide, est le plus large du monde (1 320 m de diamètre), l’Irazu (3 432 m) au lac d'acide vert, et l’Arenal (1 633 m), actif depuis 1968, près duquel sont construits de nombreux hôtels et thermes.

Dans la plaine élevée centrale (Meseta Central) du secteur de la cordillère, le Costa Rica est densément peuplé avec San Jose, Alajuela, Cartago et Heredia, quelques-unes des plus grandes villes du pays. Puerto Limon, sur la côte des Caraïbes, est le port le plus important du pays. San José, la capitale, compte 2 millions d'habitants avec sa grande banlieue.

La côte costaricienne, province de Puntarenas, sur la côte pacifique est la plus ouverte au tourisme balnéaire avec de nombreuses stations prisées par les riches Californiens (Tamarindo, Puntarenas, Quepos) et par les surfeurs en quête de vagues sensationnelles (Ollie's Point et Playa Grande au nord de Tamarindo, Jaco et Playa Hermosa dans la région de Puntarenas).

Climat

Le climat du Costa Rica est marqué par une saison sèche (décembre à avril) et une saison des pluies (mai à novembre). Le Costa Rica est situé dans la zone intertropicale (entre 8 et 11° de latitude nord). Toutefois, d'un endroit à un autre, les précipitations diffèrent considérablement : les précipitations à San José sont de 1 867 mm par an, alors qu'à Puerto Limon sur la côte caraïbe, il tombe 3 518 mm de pluie par an.

Faune et Flore

Le Costa Rica possède une flore une faune exceptionnelles, puisque 6 % de la biodiversité mondiale s'y trouve (pour un pays qui ne représente que 0,03 % des surfaces émergées). 1,3 % de la faune est endémique du pays. En 2007, l’Instituto Nacinal de Biodiversidad considérait que 160 nouvelles espèces étaient découvertes chaque année au Costa Rica. Plus de 25 % du territoire est occupé par des parcs nationaux (26) et des réserves Le contexte politique du pays, ainsi que son succès dans le domaine du tourisme, contribue à préserver cette biodiversité.

Cette diversité exceptionnelle est due à l'emplacement géographique du Costa Rica, entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, ce qui est propice aux mouvements d'animaux. Les influences océaniques de l'océan Pacifique et de la mer des Caraïbes, ayant chacun un climat particulier, jouent également un rôle. De manière générale, on peut distinguer trois aires climatiques : la côte caraïbe, humide et semi-marécageuse, la côte pacifique, plus sèche, et la zone centrale, au relief élevé, dont la végétation est sèche. Grâce à l'abondance des précipitations lors de la saison des pluies, le pays est arrosé de milliers de cascades. Celles-ci attirent une faune singulière : grenouilles, colibris ou encore papillons, dont le majestueux morpho aux ailes bleues électriques.

Le Costa Rica se classe parmi les 14 nations à avoir placé plus de 23 % de leur territoire sous protection (25,6 % de parc nationaux ou réserves écologiques). Ce pays a presque réussi à stopper la déforestation (75 % du territoire était recouvert de forêt en 1950, 25 % de nos jours) bien qu'il existe encore parfois des actions de déforestation illégales sévissant de manière épisodique au cours de l'année, qui ont lieu au sein même de réserves naturelles protégées

Photos du Costa Rica

Cliquer sur la première image pour lancer le diaporama.

costa-rica-01 costa-rica-02 costa-rica-04 costa-rica-05 costa-rica-07 costa-rica-08 costa-rica-09 costa-rica-10